Un Roi Juge

٢٦تشرين٢٢٠١٧
طباعةأرسل إلى صديق
الكاتب: Antoine K. Douaihy cm
Un Roi Juge

A la fin de l’année liturgique, l’Eglise nous fait entendre l’enseignement de Jésus sur la fin de ce monde avec, en perspective, le jugement final qui sera fait par Jésus lui-même dont la Personne sera le seul critère de jugement. Son Père, en effet l’a délégué pour juger non seulement ceux qui ont cru en lui, mais tous les Humains qui ont vécu sur la Planète Terre. S. Augustin dit que Jésus condamnera le mal qui a été fait, comme le bien qu’on aurait pu ou dû faire et qu’on a omis de faire, mais non ce qu’il a fait lui-même en nous, c’est-à-dire le bien. Jésus fait donc la distinction entre l’Humain et ses actes.

Tout Humain peut pécher par omission. Il peut omettre de faire le bien qu’il pourrait ou qu’il devrait faire. Bien sûr je ne peux pas arrêter une guerre mondiale, ni éviter les conflits régionaux, ni accueillir les millions de réfugiés dans le monde, ni nourrir le tiers de l’humanité qui a faim… Mais je pourrais dénoncer le crime des marchands d’armes, lutter pour une société plus juste, arrêter une conversation qui détruit la renommée des autres, donner à mes salariés l’équitable et juste salaire… et tant d’autres actes plus ou moins grands, qui exigent de moi de sortir du cocon de mon bien - être pour tendre la main à mon frère qui souffre.

Si nous hésitons sur notre agir, sur sa manière ou sur son opportunité, S. Vincent de Paul nous recommande de nous demander avant d’agir : Qu’aurait fait Jésus s’il était à ma place dans ma situation ? Et de l’imiter.


Powered by Web Agency
راية إعلانية
راية إعلانية
راية إعلانية
Close Panel

Login Form