Attendre

١٢تشرين٢٢٠١٧
طباعةأرسل إلى صديق
الكاتب: Antoine K. Douaihy cm
Attendre

Après avoir chassé Dieu et voulu le remplacer dans la gestion du monde, l’homme d’aujourd’hui espérait la réalisation immédiate de tous ses désirs de bonheur, de paix et de tranquillité. Malheureusement, il récolte la solitude, le désespoir, la déception, la multiplicité des guerres et des violences et l’augmentation du nombre des suicides. Il refuse d’attendre, à l’exemple des Vierges sages, l’arrivée de Quelqu’un : il a perdu l’Espérance.

L’Espérance n’est ni un rêve, ni une utopie, ni un anesthésique. Au contraire, espérer est une vertu, la force de celui qui fait confiance à Celui qui, par et dans son amour, est plus fort que l’impossible, à Celui qui a vaincu le monde et la mort, à Celui qui a promis d’accomplir sa promesse et qui, dans l’Histoire, a pleinement montré sa fidélité à sa parole.

Chrétiens, c’est par notre foi que nous espérons en ce Dieu-Père-Amour qui, par la force de la Croix de son Fils, a vaincu le désespoir et le mal ; en un Père qui nous soutient de son Esprit qui habite en nous et qui nous fortifie en nous donnant comme nourriture quotidienne le Corps et le Sang de son Fils.

Cependant, notre attente dans l’Espérance n’est ni passive, ni paresseuse. Au contraire, à l’exemple des Vierges Sages, nous attendons les mains pleines de nos œuvres d’amour, de tendresse et d’attention à l’égard de nos frères, surtout de ceux que la vie a blessés.


Powered by Web Agency
راية إعلانية
راية إعلانية
راية إعلانية
Close Panel

Login Form