Le Ressuscité est le même que le Crucifié

١٦نيسان٢٠١٧
طباعةأرسل إلى صديق
الكاتب: Antoine K. Douaihy cm
Le Ressuscité est le même que le Crucifié

«Il nous importe peu que le Christ soit ressuscité il y a deux mille ans, s’il n’est pas pour nous, ici, aujourd’hui, dit un mystique. Comment croire à la Résurrection si nous ne pouvons pas en faire, quelque peu au moins, l’expérience?». De fait, l’Eglise célèbre chaque année la Résurrection du Seigneur, non pour commémorer un événement révolu, mais pour que cet événement fasse partie de notre vie quotidienne ordinaire.

En effet, Jésus ressuscité porte toujours la blessure des clous. C’est pour nous dire que sa vie toute entière, avec ses hauts et ses bas, son travail de charpentier et ses guérisons opérées, forment un ensemble unique qui participe à la Gloire de la Résurrection. La Résurrection du Christ inaugure ainsi un monde nouveau où notre mort devient passage et où notre vie est dotée d’une Espérance que rien ne peut ternir. Nous vivons au carrefour de l’humain et du divin qui donne à notre vie quotidienne, si banale soit-elle, une saveur, un goût et une valeur d’éternité.

C’est parce que Jésus a accepté, par amour, de traverser les affres de la mort du Vendredi Saint et le silence du Samedi Saint jusqu’au tombeau, que le Père l’a ressuscité. La vie n’a de prix que parce que l’Amour a du prix. Jésus, en effet, a tellement aimé les siens qu’il a voulu aller jusqu’à l’extrême limite où l’amour peut arriver : la mort. Mais ce fut l’expérience de la Résurrection Glorieuse.


Powered by Web Agency
راية إعلانية
Close Panel

Login Form