Désir de Dieu, désir de L’Homme

١٩آذار٢٠١٧
طباعةأرسل إلى صديق
الكاتب: Antoine K. Douaihy cm
Désir de Dieu, désir de L’Homme

Il est midi. Il fait chaud en Palestine ce jour-là. Un étranger, fatigué, se repose sur la margelle d’un puits profond, à la recherche d’un peu d’eau et de fraicheur. Une femme, Samaritaine, arrive au même moment, au même puits, à la recherche de la même chose. Tous les deux ont soif d’eau afin d’apaiser leur besoin. Mais leur demande mutuelle à boire révèle un manque existentiel où leur toute-puissance est vaine. C’est la demande de combler son désir, son vide d’être, son manque originel, que chacun adresse en vain à l’autre.

Cette Samaritaine sans nom, qui peut être vous et moi, quelque peu perdue, cherche, comme elle peut, son chemin, son bonheur, la satisfaction de son désir. Et elle n’est pas satisfaite avec déjà cinq maris. Elle doit, en plus, faire la corvée d’eau, en pleine chaleur, pour désaltérer le sixième et lui laver les pieds. N’est-elle pas, en fait en train de chercher la satisfaction d’une rencontre d’un autre ordre ? Sa soif biologique ne recèle-t-elle pas un désir d’un plus - être, d’un plus de reconnaissance et de respect de sa dignité de femme, de mère, d’épouse et d’enfant de Dieu ?

Jésus a, certes, soif d’eau. Mais, au-delà de cette eau, il brûle, lui aussi, du désir de rencontrer cette femme aussi assoiffée que lui, et de se révéler à elle comme le Prophète attendu et le Messie même. En s’introduisant effrontément dans sa vie personnelle, il va lui apprendre qu’elle n’a pas à chercher son bonheur et son eau en dehors d’ elle, mais qu’il allait, lui-même, la transformer en une source d’eau jaillissante pour la vie éternelle.


Powered by Web Agency
راية إعلانية
Close Panel

Login Form