la Médaille Miraculeuse

٢٧تشرين٢٢٠١٦
طباعةأرسل إلى صديق
الكاتب: Antoine K. Douaihy cm
la Médaille Miraculeuse

Cet adjectif lui a été donné par le peuple à cause des innombrables miracles qu’il a obtenus par elle.

Cette médaille a été conçue par la Saint Vierge elle-même et donnée par elle à Catherine Labouré, une Fille de la Charité, à Paris, en 1830. En effet, la Vierge apparut plusieurs fois à Sainte Catherine et lui a donné l’ordre de frapper cette médaille et de la distribuer, promettant beaucoup de grâces à ceux qui la porteraient à leur cou avec dévotion.

Cette médaille porte au recto l’image de la Vierge debout écrasant un serpent sur la Planète Terre, les bras ouverts rayonnant des grâces qu’elle distribue abondamment à ceux qui les demandent. Autour de la Vierge, la prière : « O Marie Conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ». Au verso de la médaille, on voit la lettre M surmontée d’une Croix qui repose sur deux cœurs humains transpercés.

Cette médaille n’est ni un talisman, ni un gris-gris, ni un porte-bonheur. C’est un petit catéchisme : Elle montre au recto, Marie comme Mère et Protectrice de tout le Globe Terrestre, Immaculée, plus forte que le démon et maître de prière et, au verso, elle montre l’union intime des Cœurs de Marie et de Jésus dans le Mystère de la Rédemption de ce Globe.

Porter la Médaille Miraculeuse à son cou, c’est se mettre docilement à l’école de Marie, imiter son humilité, sa simplicité, son amour pour son Fils et recourir à sa maternelle intercession dans tous nos besoins.


Powered by Web Agency
راية إعلانية
Close Panel

Login Form