L’Anti-Miséricorde

١١أيلول٢٠١٦
طباعةأرسل إلى صديق
الكاتب: Antoine K. Douaihy cm
L’Anti-Miséricorde

Tout au long de cette année, nous avons beaucoup entendu parler de Miséricorde et nous en entendrons parler encore, au moins jusqu’au mois de novembre prochain. Il nous faudrait maintenant donc passer à l’acte, devenir miséricordieux comme le Père, sans trop nous flatter et endosser facilement le personnage du Fils Cadet de la Parabole que nous avons entendue à l’Eucharistie d’aujourd’hui.

Car, l’attitude du Frère Ainé nous guette constamment. Celui-ci, personnalise l’anti-miséricorde. Il s’est enfermé dans sa très haute opinion de lui-même et, de là-haut, il regarde avec suffisance, son frère pour le mépriser et son père pour le traiter de patron. Se suffisant à lui-même et, s’estimant seul juste, il coupe ses relations avec son père et son frère et il parle d’eux comme à des étrangers : Ton fils que voilà. Cet orgueil et cette autosuffisance lui ont tellement endurci le cœur qu’il ne s’émut pas devant la misère de son frère Cadet et ne palpita pas de joie non plus, à l’unisson de celui de son père qui revoit son Cadet vivant.

Le Père, lui, qui est la Miséricorde et sa source, va à sa rencontre et lui rappelle qu’il est toujours aimé et traité comme son Fils Ainé : « Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi et tout ce qui est à moi est à toi ». Puisse cette miséricordieuse parole ne cesse jamais de s’adresser à chacun de nous.


Powered by Web Agency
راية إعلانية
Close Panel

Login Form