La cadette du genre humain

١٥آب٢٠١٦
طباعةأرسل إلى صديق
الكاتب: Antoine K. Douaihy cm
La cadette du genre humain

J’emprunte ce titre au grand romancier chrétien Georges Bernanos. Parce que Marie que nous glorifions aujourd’hui dans son Assomption, est une créature humaine, à la fois différente et semblable à chacun de nous.

Elle est différente parce qu’elle est innocente, pure et sans péché depuis sa naissance jusqu’à sa mort. Elle est différente parce qu’elle est la mère du Sauveur. Elle est différente parce qu’elle est la seule créature qui jouit dès maintenant, avec ses yeux de chair, de la vision éternelle de Dieu.

Elle nous ressemble parce qu’elle est notre sœur en humanité ; parce qu’elle fait partie de la classe des pauvres et elle l’est restée malgré tous les privilèges dont elle jouit ; parce qu’elle est notre mère et notre reine ; parce que, par sa vie, elle nous montre notre réalité et notre destination. En effet, chacun de nous a reçu au baptême, au plus profond de lui-même, le germe du Verbe de Dieu. Voilà pourquoi toute notre existence devient une longue gestation où Jésus doit se développer et grandir en nous et par nous, en amour du Père et du prochain. En outre, à l’exemple du Christ et de sa Sainte Mère, c’est toute notre personne, corps et âme, qui est destinée à vivre dans l’éternité.

En cette grande fête de Marie, je dirai avec le poète Charles Péguy : « Etre hardi et s’adresser à celle qui est infiniment bonne, parce qu’elle est infiniment douce. A celle qui intercède, la seule qui puisse parler avec l’autorité d’une mère ».


Powered by Web Agency
راية إعلانية
Close Panel

Login Form