Autorité et Bonté

٢٩أيار٢٠١٦
طباعةأرسل إلى صديق
الكاتب: Antoine K. Douaihy cm
Autorité et Bonté

Bien sûr, c’est la foi-confiance de cet officier romain païen qui suscite l’admiration de Jésus. Elle est d’autant plus admirable qu’il la met en Jésus, cet étranger, qu’il ne connaît peut-être que par ouï-dire avec le risque d’être déçu. Mais il y a, aussi, en cet officier, une ouverture de cœur, une attention à l’autre qui doivent être bien enracinées dans une humilité que le pouvoir n’a pas émoussée. Car il arrive, parfois que le brin de pouvoir que nous possédons tous, soit comme êtres sociaux, soit de par note fonction, tourne en autoritarisme et dictature. Nous nous mettons en position de défense et nous avons peur que quelqu’un ne vienne nous ravir notre réputation, notre image ou notre place.

Le pouvoir de cet officier romain est une autorité qui cherche à faire grandir les autres et à les rendre auteurs de leurs propres actes. En effet, il a aidé le peuple dont il occupe le sol à construire un lieu de prière, Il traite son esclave comme son enfant, il n’ose pas déranger Jésus et ne s’estime pas digne de l’approcher, mais il lui envoie des émissaires.

Combien de conditions, nous, chrétiens, ne lui posons-nous pas dans nos relations avec ce Dieu que nous appelons Père ? Nous savons pourtant qu’il est Providence, qu’il fait lever son soleil sur les bons et sur les méchants, qu’il nourrit les oiseaux du ciel et qu’il vêt les fleurs des champs.


Powered by Web Agency
راية إعلانية
Close Panel

Login Form