Le testament de Jésus

٠٨أيار٢٠١٦
طباعةأرسل إلى صديق
الكاتب: Antoine K. Douaihy cm
Le testament de Jésus

C’était la veille de son agonie et de sa passion. Jésus éprouve le besoin de s’épancher. Il le fait dans une prière à son Père devant ses disciples. Il commence par prier pour lui-même. Ensuite, il prie pour ses disciples, demandant pour eux à son Père de les protéger contre la haine de ce monde auquel il allait les envoyer ; de leur donner la même gloire que lui-même a reçue de lui ; il insiste, ensuite, auprès de son Père pour qu’il les garde unis, et, enfin, sa prière s’élargit aux dimensions du monde et de l’histoire.

Jésus insiste sur l’unité parce qu’il connait l’impact de la force de désintégration, de la force centrifuge qui travaillent l’humanité entière ; parce qu’il prévoit que son Eglise franchira des frontières, rencontrera des cultures, des langues, des philosophies et des théologies différentes et que la grande tentation sera la division ; parce qu’il veut, enfin, que son Evangile ne forme pas seulement des gens pieux et inoffensifs, mais des disciples jetés au cœur même de l’enjeu de l’avenir du monde.

Cependant, cette unité pour laquelle il prie n’est ni de l’encasernement, ni un clonage systématique des membres. Il prie pour une unité à l’image de celle qui existe entre lui et son Père. Une unité où chacun garde sa radicale différence, sa personnalité inaliénable, sa culture propre, sa langue maternelle, sa mission personnelle et son irremplaçable place dans l’édifice de l’Eglise universelle.

Malheureusement, la pesanteur de l’histoire et la soif du pouvoir continuent à séparer nos Eglises.


Powered by Web Agency
راية إعلانية
Close Panel

Login Form