Les tentations

١٤شباط٢٠١٦
طباعةأرسل إلى صديق
الكاتب: Antoine K. Douaihy cm
Les tentations

Dans la prière qu’il nous a apprise, Jésus a introduit la demande au Père de ne pas nous soumettre à la tentation. A son tour, il a voulu lui-même y être soumis afin de nous apprendre comment faire quand nous y sommes, nous aussi. Notre vie, en effet, est tissée de tentations de toutes sortes : tentations contre la foi, contre la charité, contre l’espérance et même contre nous-mêmes.

Les tentations subies par Jésus et rapportées par l’Evangile sont globalement les nôtres. Jésus n’a pas flirté avec le Tentateur, mais il a immédiatement réagi, non pas pour demander à son Père d’intervenir et de lutter à sa place. Il s’est lui-même battu pour obéir à la volonté de son Père qu’il était venu accomplir. Mais, pour cela, il a utilisé les armes que celui-ci a mises à sa disposition : L’Ecriture.

Quand la tentation vient, ne nous croyons pas plus forts que Jésus pour flirter avec elle et ne demandons pas non plus à Dieu d’empêcher toute tentation dans notre vie et de nous dispenser de la lutte et de la souffrance. Car alors, nous sommes en train de prier un dieu magicien qui, croyons-nous, d’un coup de baguette, va supprimer tout effort pour vivre pleinement et en abondance notre véritable vie, celle de son Fils, celle que le Père a rêvé pour nous depuis notre naissance. Ce dieu est le fruit de notre imagination.

Seul l’amour du Père reçu et distribué en abondance autour de nous, surtout durant ce Saint Temps de Carême, peut nous donner la Force pour affronter notre vie avec ses tentations, ses souffrances, ses réussites et ses échecs.


Powered by Web Agency
راية إعلانية
Close Panel

Login Form