Faire écran

٢٤تشرين١٢٠١٥
طباعةأرسل إلى صديق
الكاتب: Antoine K. Douaihy cm

Faire écran La foule des bien-pensants, des embourgeoisés, des satisfaits d’eux-mêmes est toujours là pour faire écran entre ceux qui cherchent humblement la Lumière et Jésus qui en est la Source. Cette foule est gênée par les cris de l’aveugle Bartimée qui cherche à voir. Elle oublie que ce Jésus n’est pas venu pour les satisfaits d’eux-mêmes – ils n’ont pas besoin de lui – ni pour ceux qui se croient parfaits. Mais il est venu pour ceux qui, se sentant pauvres, pécheurs, aveugles, cherchent ardemment à voir.

Jésus ne tarde pas à répondre. Il appelle Bartimée qui arrive en titubant. Jésus ne lui dit pas : « Moi-je, je t’ai guéri », Mais il lui dit : « Ta foi t’a sauvé ». En nous ouvrant les yeux, Jésus en effet, veut nous faire prendre conscience de l’amour infini du Père qui veut que chacun de nous devienne à son image, dieu, vivant de sa propre Vie. Cependant, un dieu cela se fabrique. C’est une production humano-divine. C’est l’homme qui, par sa foi agissante en Jésus, par l’accomplissement assidu de la Volonté du Père, par l’amour efficace du prochain et par le portement de sa croix quotidienne à la suite du Christ, cherche à ressembler à Celui qui l’a créé « à son image et à sa ressemblance ».

Le Chrétien est celui qui n’a pas peur de passer au travers de la foule-écran et d’aller à la rencontre du Christ. Car, dans le Baptême, il est devenu Lumière. Comme Bartimée.


Powered by Web Agency
راية إعلانية
Close Panel

Login Form