Impardonnable?

٠٧حزيران٢٠١٥
طباعةأرسل إلى صديق
الكاتب: Antoine K. Douaihy cm

impardonnable? En disant : « Tout sera pardonné aux enfants des hommes : leurs péchés et leurs blasphèmes qu’ils auront proféré. Mais si quelqu’un blasphème contre le Saint Esprit, il n’aura jamais de pardon. Il est coupable d’un péché pour toujours », Jésus trouble beaucoup de chrétiens. Comment le Dieu dont la Miséricorde est infinie serait-il incapable de pardonner le péché contre le Saint Esprit ?

Pécher contre le Saint Esprit c’est refuser délibérément de voir la vérité ; c’est pervertir sa conscience et appeler le bien mal et le mal bien ; c’est torturer un être sans défense ; c’est attribuer à Satan une action faite par Dieu ; bref, c’est refuser d’être pardonné. Tout cela volontairement. Ce refus est pire qu’un péché, c’est un blasphème, c’est-à-dire une insulte à Dieu, à sa Miséricorde infinie et au Sang du Christ qui a lavé tous les péchés des hommes.

La raison pour laquelle ce blasphème ne peut pas être pardonné, c’est que Dieu, respectueux de notre liberté, ne peut pas nous imposer un pardon que nous n’avons pas demandé. Nous nous sommes clairement déterminés à nous fermer à l’action du Saint Esprit. Dieu qui est le pardon en personne et qui a vaincu le péché par la mort de son Fils, n’a aucun pouvoir sur celui qui ne veut pas demander pardon. Car c’est en toute connaissance de cause qu’il a choisi de ne pas accepter l’offre que Dieu lui fait. Saint Augustin l’a clairement déclaré : « Dieu qui nous a créés sans nous, ne peut pas nous sauver sans nous ».


Powered by Web Agency
راية إعلانية
Close Panel

Login Form