O toi, qui que tu sois

١٥آب٢٠١٤
طباعةأرسل إلى صديق
الكاتب: Antoine K. Douaihy cm
O toi, qui que tu sois

Je voudrais  aujourd’hui laisser la parole à l’un des meilleurs connaisseurs et chantres de la Vierge Marie, le moine Saint Bernard de Clairvaux (1091 – 1153), canonisé en 1174 et proclamé Père de l’Eglise en 1830:

 

O toi, qui que tu sois,
Qui te rends compte que dans le flux du monde,
Tu vas à la dérive au milieu des cyclones et des tempêtes,
plutôt que tu n’avances sur la terre ferme
Ne quitte pas des yeux cet Astre resplendissant,
si tu ne veux pas sombrer dans la tempête.
Quand se lèvent les vents des tentations,
si tu vas droit sur les récifs des tribulations,
Regarde l’Etoile, appelle Marie !
Si tu es le jouet des flots de l’orgueil,
de l’ambition, de la médisance, de la jalousie,
Regarde l’Etoile, appelle Marie !
Dans les périls, dans les angoisses, dans les situations critiques,
Pense à Marie, appelle Marie !
Qu’elle ne quitte pas ta bouche,
Qu’elle ne quitte pas ton cœur,
Et pour obtenir l’aide de sa prière,
ne cesse pas d’imiter l’exemple de sa vie.
Si tu la suis, tu ne dévies pas ;
Si tu la pries, tu ne désespères pas ;
Si tu penses à elle, tu ne t’égares pas ;
Tant qu’elle te tient, tu ne tombes pas ;
Tant qu’elle te protège, tu n’as rien à craindre ;
Avec elle pour guide, tu ne te fatigues pas ;
Avec sa faveur,  tu touches au port.


Powered by Web Agency
راية إعلانية
Close Panel

Login Form