PRÉSENCE CORPORELLE RÉELLE

٢٢حزيران٢٠١٤
طباعةأرسل إلى صديق
الكاتب: Antoine K. Douaihy cm

PRÉSENCE CORPORELLE RÉELLE

«Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde», dit Jésus à ses disciples avant son Ascension. En fait, cette présence de Jésus, même en l'absence de son corps charnel, revêt trois formes corporelles. Sa présence dans son Corps Ecclésial d'abord, où il est l'ensemble de tous les baptisés : Que deux ou trois soient rassemblés en mon nom, je serais au milieu d'eux. Ensuite, sa présence dans notre prochain : Tout ce que vous faites à l'un de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait, et, enfin, sa présence dans l'Eucharistie sous l'apparence du pain et du vin : Ceci est mon corps livré pour vous...Ceci est le sang de l'Alliance Nouvelle versé pour vous et pour la multitude.

La présence de Dieu est toujours agissante. La communion au Christ eucharistique unifie en lui tout notre être : corps, âme et esprit indissociablement en vue de notre divinisation et de notre résurrection. Par cette union, Jésus ne nous absorbe pas, mais, au contraire, il fait que nous devenions nous-mêmes et que nous nous unissions ainsi à nos frères. Il nous transforme, ensuite, en nous faisant entrer dans la Communion Trinitaire, poursuivant ainsi ce que le baptême avait déjà commencé. Il se donne, enfin, à nous comme nourriture pour la vie éternelle dans notre dangereux pèlerinage terrestre.

La Communion n’est donc pas une récompense pour enfants sages, mais une nécessité vitale pour toutes les victimes de la faiblesse humaine que nous sommes.


Powered by Web Agency
راية إعلانية
راية إعلانية
راية إعلانية
Close Panel

Login Form